CONSEILS DE PRÉVENTION CORONAVIRUS COVID-19

CONSEILS DE PRÉVENTION CORONAVIRUS COVID-19

 (0)

CONSEILS DE PRÉVENTION CORONAVIRUS COVID-19

Au cours des dernières semaines, en raison de la crise sanitaire liée au COVID-19, nous avons reçu de nombreuses questions de la part de harpistes et de professeurs de harpe concernant les méthodes les plus efficaces pour désinfecter leurs harpes Salvi.

La transmission de COVID-19 est principalement due à un contact direct avec une personne infectée ou à des gouttelettes émises par la toux ou les éternuements. Cependant, il ne peut pas être totalement exclu que la contagion puisse également se produire par contact avec un objet contaminé par le virus.

Le nettoyage et la désinfection de la harpe sont donc recommandés, surtout en cas de partage d’instrument entre plusieurs harpistes, comme dans le cas d’une classe de harpe, ou dans le cas de contact avec d’autres personnes, autres que celles jouant normalement cet instrument.

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils et astuces pour nettoyer ou désinfecter, si cela est possible, votre harpe Salvi et minimiser les risques de présence du virus.

 

LA REGLE D’OR

Comme l’ont montré des études et comme l’a confirmé l’Organisation Mondiale de la Santé, la principale règle de prévention de la contagion par tout type de virus est l’hygiène des mains.
Avant et après avoir été en contact avec une harpe, les mains doivent être soigneusement lavées à l’eau et au savon en frottant scrupuleusement pendant au moins 40 secondes, ou désinfectées avec du gel hydro alcoolique contenant un volume d’alcool minimal de 60%.

Évitez également de toucher votre bouche, vos yeux et votre nez avant et après avoir joué de la harpe.

 

CORPS DE LA HARPE

La plupart des produits permettant de détruire le COVID-19, tout comme d’autres infections respiratoires pourrait endommager la finition d’une harpe Salvi. Nous déconseillons donc l’utilisation d’alcool, d’eau de javel, d’ammoniac ou d’autres produits désinfectants.

Nous recommandons d’effectuer un nettoyage de l’instrument à l’aide d’un chiffon doux en coton ou en microfibre, sec ou légèrement humidifié avec de l’eau savonneuse. Si vous utilisez un chiffon humide, séchez rapidement l’instrument après le nettoyage. Le nettoyage ainsi effectué peut éliminer un virus en totalité ou en partie de la surface de la harpe mais ne le tue pas. Nous vous recommandons donc de ne pas utiliser le même chiffon pour nettoyer d’autres objets car il pourrait transporter le virus sur eux. Jetez le chiffon usagé immédiatement après avoir nettoyé la harpe ou désinfectez-le immédiatement en l’immergeant dans de l’alcool à 90°.

S’agissant du nettoyage de la harpe, il convient en général de se référer au GUIDE D’UTILISATION ET D’ENTRETIE.

 

LES CORDES

Nous avons consulté Bow Brand International Ltd concernant les méthodes d’assainissement des cordes pour prévenir l’infection au COVID-19 et autres infections respiratoires virales. Bow Brand a déclaré : :

“Il semble que le désinfectant pour les mains n’ait aucun impact néfaste sur nos cordes. Le gel désinfectant que nous avons testé contient 68% d’alcool. Même avec de grandes quantités de gel, les cordes n’ont pas réagi. De plus, avec un chiffon imprégné de gel, les cordes ont séché très rapidement en raison du volume d’alcool.“

Pour cette raison, chaque fois que vous le jugez nécessaire, nettoyez les cordes avec un désinfectant pour les mains en gel que l’on trouve couramment sur le marché. Nous recommandons de le faire systématiquement si la harpe a été jouée par quelqu’un d’autre. Utilisez un chiffon doux ou en microfibre pour appliquer le gel. Il n’est pas nécessaire de frotter à plusieurs reprises ou vigoureusement : le simple contact avec le gel tue les virus et les bactéries et un frottement trop énergique ou prolongé pourrait abimer les cordes en boyau.

 

QUARANTAINE

Le temps de survie du virus sur les surfaces est sujet à discussion et incertitude, mais selon le site Web de l’Organisation mondiale de la santé, les études suggèrent qu’il peut varier de 4 à 72 heures selon les surfaces. Par mesure de précaution supplémentaire, si possible, vous pouvez envisager de « mettre en quarantaine » la harpe pendant 72 heures à partir du moment où votre instrument a pu avoir été en contact avec le virus.

 

POUR LES PROFESSEURS DE HARPE

Le problème est plus complexe dans les conservatoires ou les écoles de musique où l’afflux d’étudiants et le partage fréquent d’instruments de musique entre étudiants et professeurs augmentent le risque de transmission de virus.

Il convient également de souligner que le véhicule de transmission potentiel n’est pas seulement la harpe elle-même, mais les accessoires qui l’entourent : chariots pour le transport de la harpe, housses de transport, housses anti-poussière, clés de réglage, tabourets, lutrins et partitions. Dans la mesure du possible, il faut éviter que plusieurs personnes n’entrent en contact avec les mêmes objets (par exemple ne pas partager la même clé d’accord, recommander à chaque élève d’apporter la sienne de chez lui) et prendre soin de les désinfecter ou de les mettre en quarantaine pour aussi longtemps que possible s’il y a un risque qu’ils aient été infectés. Naturellement, le respect des protocoles anti-infectieux adoptés par les différentes écoles et les règles générales de prévention désormais bien connues s’appliquent également. Nous recommandons donc de respecter les distances minimales entre les élèves et les enseignants : pas moins d’un mètre, de porter un masque pendant les cours et de se laver soigneusement les mains pendant au moins 40 secondes ou de les désinfecter avec un gel hydro alcoolique avant et après avoir joué.

 

Pour d’autres informations générales concernant la prévention de COVID-19, nous vous recommandons de consulter les informations fournies par des organismes institutionnels qualifiés tels que le ministère de la Santé et l’Organisation mondiale de la santé.

 (0)